SALERS - ANGUS

SALERS & BLACK ANGUS au paturage

CROISEMENT SALERS & ABERDEEN-ANGUS

 pourquoi choisir le croisement salers  x   angus ?

 

                 la race rustique française (salers) et la race précoce écossaise (angus) élevées en plein air et avec une alimentation basée  essentiellement sur l'herbe en paturage et complétée par du foin en hiver. Le croisementAngus-Salers  produit une viande persilée et juteuse tout en  respectant l'environnement. 

Viande ANGUS     La race Angus originaire d'Ecosse  est  une race à viande.

De par ses origines elles s'engraissent très facilement à l'herbe et au foin. De ce fait, la viande est généreusement persillée sans complémentation  de céréales  réduisant le coût de l'alimentation.(Air Pur Herbe & Foin)

le croisement Salers-Angus donne des vaches réputées pour leur viande💔  l'angus, est  aussi appelée Aberdeen-Angus, c'est une race bovine écossaise dépourvue de cornes, elle porte une robe qui peut être soit rouge  ou  noire. Très résistante, elle donne une viande d'un goût  typique très appréciée des amateurs.

la black angus croisée Salers  est une vache exeptionnelle :  avec une qualite bouchère  qui produit une viande   tendre  au goût  hautement persillée, et très appréciée par les consommateurs

  origines : l'Angus est avant tout écossaise.

lle est capable de supporter les étés chauds comme la froid et l'humidité de l'hiver.

Peu à peu ces vaches si particulières pointent le bout de leur museau dans nos campagnes françaises, mais les élevages se font encore rares, reconnaissable à sa robe noire   . Ayant un petit squelette  ainsi que de nombreux morceaux nobles, la race répond aux attentes actuelles des consommateurs :

le consommateur préfère manger moins de viande mais de meilleure qualité.

Morphologie :

stature massive avec de courtes pattes 

robe : noire ébène

taille au garrot : 140 cm

poids :  600 à 800 kg

particularité :  acère (dépourvue  de cornes)

 Cette viande de qualité est très juteuse  avec un goût de noisette est  appréciée des  consommateurs. et   recherchée par les restaurateurs pour  plaisir des petits et des grands.

Poids moyen d’un veau à la naissance de 35 à  45kgs

Gain moyen poids journalier :   de  1200 grammes environ

Age au premier vêlage   23/24 mois

 Facilité de naissance avec un taux de : 99%

Elle porte une robe uniforme qui peut être rouge  (red angus) ou noire (black angus), bien que du blanc puisse apparaître sur les mamelles. Les muqueuses sont noires. 

le coisement Salers-Angus donne des veaux généralement à la robe noire et acères

C’est une vache de taille moyenne, 140 cm au garrot pour 650 à 700 kg

, le taureau mesurant 150 cm pour de 800 / 1 000 kg.

Elle a une stature massive avec un fin  squelette

    "la viande idéale est presque toujours un croisement"

                     le modèle français d'élevage bovin est absurde" car la France a l'obsession de la race pure".  un modèle qui conduirait   les éleveurs à la faillite

                     Malheureusement en france, depuis  plusieurs décennies on a  cherché à faire    des animaux volumineux,  et très lourds, ce n'est pas ce que le consommateur   recherche.

                    le consommateur veut de la viande tendre  avec beaucoup de goût. C'est très souvent dans les croisements   qu'on va  la trouver. La viande idéale est presque toujours un croisement.  et un bovin qui arrive à l'âge adulte rapidemment

 les  qualites des races salers-angus  sont :

–    très maternelles, & très calmes

-  l’engraissement est  rapide  avec de l'herbe et du foin

– donne un Excellent rendement en viande  

– De tempérament calme, les salers-Angus ne stressent pas et donc la viande  est  plus tendre, et meilleure.

–  croissance rapide

–  salers race rustique et docile & calme 

  nos  bovins se nourrissent  exclusivement d’herbe et   de foin et produisent donc une viande tendre,  d'une finesse  et d'un persillé naturel (landes de kerlouet)

           "Un consommateur ne devrait pas avoir à demander à son boucher une viande tendre" 

              la tendreté de la viande est un sujet français, on ne devrait pas en parler, ce devrait être normal. Un consommateur ne devrait pas avoir à demander à son boucher  une viande  tendre. Car on a  historiquement l'habitude de manger de vieilles vaches et vieux boeufs qui sont souvent coriaces.

               En France on a l'obsession de la race pure, on a mis  nos éleveurs dans des modèles économiques totalement absurdes  où ils ne savent pas vendre leurs mâles. C'est pour çà  qu'il y a tant d'élevages en faillite aujourd'hui".

         "Il faut revenir aux   anciennes races où aller vers des croisements"

                 Sachez qu'en France un éleveur de bovins,   ne va vendre que ses vieilles vaches à la qualité. C'est à dire qu'il n'y a que ses vieilles vaches, qui ont fait plusieurs veaux, qui vont faire  de la viande  . Tous les veaux mâles qui naissent dans les élevages partent à l'exportation,  ils sont invendables sur le marché Français. ce qui est  absurde. 

                  Il faut aujourd'hui   revenir sur des races anciennes comme la vache nantaise, la bretonne pie noire, .. On peut  citer 30  races  de diverses régions.

Soit  aller sur des croisements d'une vache salers par exemple avec un taureau britanique, comme l'Angus, le Hereford  où le longhorn qui arrivent à l'âge adulte très tôt et vont donner aux salers une viande formidable".